Cidre et calvados en Pays Auge
-
  • Éditions BVR en octobre 2013
  • Pages : 260
  • ISBN : 9782952413374
  • Prix : 28,00 €

Présentation de l'éditeur

Auteurs : Maud Guichard, Benoît Noël

Cidre et calvados augerons sont comme le camembert, le livarot et le pont-l’évêque, des produits d’excellence issus d’un terroir et d’un savoir-faire spécifiques. Aussi incroyable que cela puisse paraître, ce livre est le premier consacré à l’étude scientifique des corrélations entre ce sol et ce climat singuliers, et au développement d’un travail puis de traditions dans le fond méconnus. Cette somme sans précédent n’est pas le fait de rats de bibliothèques ou de caves mais le fruit d’une enquête de terrain menée durant cinq ans par deux petits reporters passionnés. Maud Guichard et Benoît Noël ont passé à la loupe tant les livres de comptes des propriétaires-récoltants que les archives des brasseries-distilleries semi-artisanales comme industrielles. Ils ont pisté dans la France entière, les descendants de certaines distilleries disparues et rencontré presque tous les acteurs de la filière cidricole contemporaine. Ils peuvent témoigner que si de la plus petite ferme à la plus vaste unité industrielle, chacun est convaincu de faire mieux que le voisin, chacun donne surtout le meilleur de lui-même. Cette synthèse historique redonne également toute sa place à la production saine et loyale de poiré, pommeau, jus de pomme et vinaigre de cidre. Ce n’est pas à la lettre, un manuel du fabricant mais à l’évidence, un memento indispensable à l’Augeron redevable au berceau de sa naissance, comme à quelques bienvenus horsains….

Notre Avis

Cet ouvrage rend hommage aux pommes, au cidre, au calvados sans-oublier le poiré, le jus de pomme et le vinaigre de Pomme.

Les auteurs exposent la transmission et l’envie de sauvegarde d’un savoir-faire, de son univers : la passion, le respect d’un patrimoine culturel et gastronomique. Ils nous emmènent à la rencontre des femmes et des hommes qui travaillent et transforment la pomme à travers l’histoire et les lieux. Notamment grâce à une riche iconographie : cartes postales, gravures et publicités anciennes, étiquettes. Le clin d’œil va jusqu’à la couleur des titres des chapitres et des paragraphes qui rappelle celle d’un bon calva.

Une monographie qui aborde des thèmes comme les syndicats, la route du cidre, la foire-exposition cidricole, les domaines mais aussi la gestion de l’alcool.

La retranscription des témoignages de récoltants donne un aspect très vivant à ce livre qui séduira les connaisseurs et les novices.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.