Omaha Beach - Mardi 6 juin 1944
-
  • Éditions OREP en aout 2016
  • Pages : 128
  • ISBN : 9782815103039
  • Prix : 20,00 €

Présentation de l'éditeur

Mardi 6 juin 1944, à l’aube, les sentinelles allemandes en faction le long de la plage des Sables d’Or et sur la Pointe du Hoc discernent des silhouettes inquiétantes au large des côtes. Une incroyable forêt de mâts et de coques de navires apparaît bientôt à travers la brume qui se lève. C’est donc en Normandie que les Alliés ont décidé de débarquer et d’entamer la libération de l’Europe occidentale. Sur les cinq plages choisies, celle que les Alliés désignent sous le nom de code Omaha est la mieux défendue et la moins propice à un assaut amphibie.

Les défenses allemandes, miraculeusement épargnées par le bombardement naval et aérien, ouvrent le feu sur les premières barges qui s’échouent à 400 mètres de la plage vers 6 h 30. Les fantassins et les sapeurs des premières vagues d’assaut sont cloués au sol par un feu nourri. Comble de malchance, une partie des chars amphibies ont coulé au large. Les GI’s vivent un véritable enfer pendant plusieurs heures. Le général Bradley pense même mettre un terme à l’opération. Pourtant, à force de courage et de ténacité, les GI’s réussissent à quitter la plage et neutralisent une à une les positions allemandes. Au soir du Jour J, l’opération s’achève par un succès mais le bilan, tant humain que matériel est effroyable.

Christophe Prime restitue avec rigueur le déroulement de la bataille d’Omaha et ses préparatifs dans ce livre richement illustré. Photos, témoignages et objets entraînent le lecteur au coeur de l’événement et lui permettent d’appréhender ce que les combattants ont vécu au cours de ses heures tragiques.

Notre Avis

Le livre de Christophe PRIME est complet et didactique. L’auteur expose la chronologie des événements en se basant sur les hommes clefs : Rommel, Eisenhower mais aussi le témoignage desimple soldats qu’ils soient allemands, américains. On a le sentiment qu’on peut les entendre.

De nombreux chapitres, avec une découpe claire, permettent d’identifier les temps forts. La narration est très réaliste, proche du reportage, notamment lorsque les rangers doivent gravir la Pointe du Hoc. L’iconographie est très riche, avec des objets venant de plusieurs collections, qui illustrent parfaitement le quotidien de ce conflit.

Christophe Prime est un historien, spécialiste de la Seconde Guerre mondiale et responsable des collections au Mémorial de Caen. Il est l’auteur de nombreux ouvrages comme exemple Le pays de Falaise dans la guerre 39-45 en collaboration avec Stéphane Jonot aux éditions Orep en 2016.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.