Michel Bussi
Photo : D. Ghosarossian

BIOGRAPHIE

Michel Bussi naît le 29 avril 1965, à Louviers, en Normandie. Tout petit, il dévore les romans de la Bibliothèque rose puis verte, en suivant les aventures du Club des cinq ou d’Alice, jeune détective. Des enquêtes qui vont inspirer notre futur auteur ? Etudiant à l’Université, Michel choisit la géographie ; il est aujourd’hui un éminent spécialiste de la géographie électorale, sollicité par de nombreux médias.

Parallèlement à son métier de professeur de l’université de Rouen et de directeur d’un laboratoire du CNRS, Michel trouve le temps d’écrire des histoires. Il publie aux éditions des Falaises : Code Lupin (2006), Omaha Crimes (le premier roman qu’il ait écrit réédité en 2014 aux Presses de la Cité sous le titre Gravé dans le sable) puis Mourir sur Seine (2008).

Michel Bussi entre aux Presses de la Cité avec Nymphéas noirs. Il signe là son premier succès national. Avec tout ce qui fera sa marque, sa signature, son originalité : le twist final, imprévisible, et l’équilibre parfait entre style, intrigue, émotion, rythme… Nymphéas noirs devient le roman policier français le plus primé en 2011 et inaugure une série de best-sellers qui s’inscrivent dans cette culture populaire que revendique l’auteur, nourri de BD, chansons, romans, films. Suivront Un avion sans elle (2012), Ne lâche pas ma main (2013), N’oublier jamais (2014), Maman a tort (2015) et Le temps est assassin (2016). Tous ces romans ont été édités en poche par Pocket.

En 2016, Michel Bussi se hisse à la seconde marche du podium des auteurs les plus lus en France (Palmarès Le Figaro).

Aujourd’hui, lauteur géographe, Michel Bussi, est sollicité partout. La Chine, la Corée, l’Europe le réclament.

Les Anglais encensent After the crash (Un avion sans elle) et Black Water Lilies (Nymphéas noirs) et viennent de publier Don’Let Go (Ne lâche pas ma main). Les Italiens ont publié quatre de ses romans en deux ans ! Un grand festival norvégien du polar a décerné, pour la première fois de son histoire, un « prix du meilleur polar traduit », attribué à Un avion sans elle. Plus de cent traductions sont parues, ou à paraître, dans 35 pays, et les droits vendus pour le cinéma et la télévision. L’adaptation télévisée de Maman a tort s’est achevée et elle sera prochainement diffusée.

Sa dernière héroïne s’appelle Leyli. Elle habite non loin de Marseille… On la trouvait plutôt jolie, est paru le 12 octobre 2017 aux Presses de la Cité. Pour cette nouvelle année 2018, un recueil de nouvelles, T’en souviens-tu, mon Anaïs ?  paraît aux éditions Pocket.

(Sources : Michel Bussi.fr)

BIBLIOGRAPHIE

Documents

  • Éléments de géographie électorale : à travers l’exemple de la France de l’Ouest, Mont-Saint-Aignan (Presses universitaires de Rouen, 1998)
  • Pour une nouvelle géographie du politique : territoires, démocratie, élection (Anthropos, 2004)
  • Un monde en recomposition (Publication de l’Université de Rouen, 2010)

Romans

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.